/*code de vérification Google*/ /*code vérification Bing*/

Communiqué de presse

Quartier St-Gervais : Habitant.e.s, commerçant.e.s, défenseur.e.s de l’environnement, retraité.e.s et personnes en situation de handicap manifestent pour un quartier libéré des voitures

Ce samedi, le Collectif d’habitant.e.s pour la mobilité à St-Gervais avec le soutien de l’ATE, l’AVIVO, la FéGAPH et actif-trafiC, a organisé une manifestation festive pour exiger des autorités qu’elles prennent des mesures mettant un terme à la circulation chaotique dans le quartier de St-Gervais, source de nombreux problèmes de sécurité et de pollution. 

La fin de l’année est arrivée avec un début de bonne nouvelle pour les habitant.e.s et usager.e.s du quartier de St-Gervais : le Quai des Bergues serait finalement piétonnisé. C’était une demande de longue date, pour enfin commencer à pacifier ce quartier qui souffre du fort trafic automobile.

Mais, la piétonnisation de cet axe ne suffit pas et ne doit pas faire oublier que l’entier du quartier souffre d’un trafic motorisé saturé et peu régulé. 

La qualité de vie dans ce quartier est gravement péjorée par l’enfer de la circulation des voitures. Une étude de 2019 a démontré que plus de 70% des véhicules passant par la Place de Grenus sont en transit et ne s’arrêtent pas dans le secteur. On assiste quotidiennement à des accidents et à des altercations en raison des voitures et deux-roues motorisés qui foncent dans les ruelles où prévaut le 50 km/h, alors même que les trottoirs extrêmement étroits forcent piétons, poussettes et fauteuils roulants à circuler sur la chaussée. A cela s’ajoutent les dizaines des camions et semi-remorques de livraison qui envahissent le secteur dès 5h du matin et manœuvrent bruyamment pour entrer, avec difficulté, dans le parking de Grenus. L’ambiance du quartier est de plus en plus tendue et désagréable pour les habitant.e.s comme pour les promeneurs/euses.

Les habitant.e.s, avec le soutien des commerçants, de l’ATE, l’AVIVO, actif-trafiC et la FéGAPH ont donc décidé d’organiser une manifestation festive pour dénoncer ces problèmes et exiger des autorités politiques d’agir pour un quartier de St-Gervais où la qualité de vie prime.  

Aujourd’hui, les manifestant.e.s de St-Gervais ont réclamé des mesures réelles et tangibles pour lutter contre la pollution qui les atteint dans leur santé et contre l’insécurité routière qui affecte en premier lieu les personnes les plus vulnérables telles que les enfants, les personnes âgées et celles en situation de handicap. Plus de XX personnes ont défilé dans le quartier de St-Gervais pour faire valoir leurs revendications.

Dans l’immédiat, les manifestant.e.s réclament l’application de l’accord de 2013 entre les autorités et Manor, dont seules les mesures de densification du trafic facilitant l’accès au parking de Grenus ont été mises en œuvre à ce jour! Cet accord en force prévoit la piétonnisation du Quai des Bergues (sur toute sa longueur), de la rue des Etuves (entre Coutance et Grenus), de la rue Rousseau (entre Kléberg et Bergues / entre Cornavin et Bouchet), de la rue Winkelried (entre Kléberg et Bergues), ainsi que la fermeture complète à la circulation de la rue des Etuves à la circulation en dehors des heures d’ouverture. Aux yeux des habitant.e.s., seule la pose de bornes escamotables (comme celles posées en Vieille-Ville) peut empêcher efficacement le passage des véhicules qui ne sont pas des ayants droit. 

A moyen terme, une piétonnisation maximale de ce quartier de l’hyper-centre et un réaménagement encourageant la mobilité douce doivent être concrètement entrepris, de façon à répondre à la volonté démocratique des Genevois.e.s, telle qu’exprimée dans la Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée – LMCE (plébiscitée par la population en 2016), le Plan de mesures OPair 2018-2023 de lutte contre la pollution atmosphérique, ainsi que la déclaration d’urgence climatique, en 2019, par le Conseil d’Etat, le Conseil administratif et le Conseil municipal. Le réaménagement devrait comprendre le classement des rues non-piétonnisées en zone 20km/h, la suppression du trafic de transit, l’interdiction dans toutes les rues de la circulation à double sens, l’ajout de passages piétons, l’accessibilité accrue pour les personnes en situation de handicap, et la sécurisation des chemins vers les écoles Necker et Seujet. 

De nombreux petits commerçants et restaurateurs du quartier de St-Gervais se sont joints à cette mobilisation. Une majorité d’entre eux réclament également une piétonnisation qui est à leur avantage. Pour que les petits commerces survivent face à la menace des achats en ligne, St-Gervais doit offrir une expérience inégalable à sa clientèle, qui se déplacera volontiers dans un quartier de promenade charmant et dynamique, dont le patrimoine historique doit être revalorisé. C’est d’ailleurs le tournant qu’ont déjà opéré de nombreuses villes européennes, qui ont banni les voitures des zones de shopping pour offrir des rues sûres et conviviales pour les promeneur/euses.

A l’heure d’une prise de conscience globale face à l’urgence climatique, des citoyen.ne.s dans le monde entier s’engagent pour transformer nos modes de vie, en particulier dans le contexte urbain. Genève peut et doit opérer ces changements. Le Collectif d’habitant.e.s pour la mobilité à St-Gervais, l’ATE, l’AVIVO, actif-trafiC et la FéGAPH souhaitent contribuer, par cette mobilisation, à construire la ville durable et inclusive de demain.

Plus d’informations

Pour le collectif d’habitant.e.s pour la mobilité à St-Gervais

Julie de Dardel, habitante, 076 693 77 82

Yoann Juon, habitant, 077 251 06 65

Pour l’ATE – Association transport et environnement

Caroline Marti, vice-présidente, 079 796 36 23

Pour la FéGAPH – Fédération genevoise d’associations de personnes handicapées et de leurs proches

Marjorie de Chastonay, présidente, 077 415 33 50

Pour l’AVIVO – Association de défense et de détente de tou-te-s les retraité-e-s et futur-e-s retraité-e-s

Ueli Leuenberger, vice-président, 079 254 16 59

Pour Actif-trafiC

Thibault Schneeberger, co-secrétaire, 079 781 42 36